AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pourparlers (pv Aliénor)

Aller en bas 
AuteurMessage

Cyril Le Nôtre
Cyril Le Nôtre


PROFILMessages : 49
RPG

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptySam 22 Déc - 13:45




   


   

   
Pourparlers


   

   

   Quand Cyril avait reçu le message l'invitant à venir devant l'entrée de la Colonie, au début, il crut à un piège grossier. Même signé de la main d'une créature vivant là-bas, il n'y crut pas de suite. Il dut se poser tranquillement dans son canapé pour relire le message une bonne dizaine de fois avant de se rendre à l'évidence : si c'était un piège, il était très grossier, mais la perspective qu'il en soit un s'éloignait au fur et à mesure que les lectures s'égrainaient. Il prit cependant le temps de la réflexion, pesant le pour et le contre, avant de se décider à y aller avec une pointe de méfiance, quand même. Le papier promettait une simple discussion, mais bon, en ces temps troublés, il était difficile de faire pleinement confiance à un bout de papier...

Il passa donc tout le trajet jusqu'à la Colonie à réfléchir à ce que l'expéditrice du message lui voulait, avant de poser le pied sur la plage de Long Island, où un étrange sentiment vint le prendre alors qu'il avançait avec prudence jusqu'au lieu de rendez-vous. La dernière fois qu'il était venu, c'était pour assister à un assaut contre la Colonie, et il en avait depuis éprouvé une forme de remords ; les seuls qui auraient dû mourir, c'était les dieux, pas leur progéniture... Sauf s'ils prenaient les armes contre eux.

Continuant de marcher parmi les fougères, il ne put s'empêcher de penser que s'il était resté à la tête de la Résistance, il n'aurait pas réagi de la même manière par rapport à l'entrevue ; maintenant qu'il est libéré de cette attache, il ne se sentait pas forcément légitime de dialoguer avec la Colonie, mais si on avait fait appel à lui, ce n'était pas pour rien. Probablement que l'info de son retrait n'était pas encore parvenue à l'extérieur de la Résistance... Ce qui n'était peut-être pas plus mal, au final.

Il finit par atteindre le lieu de rendez-vous et regarda autour de lui, à la fois méfiant et plutôt serein, avant de s'installer sur une souche d'arbre et d'attendre la personne qui l'avait contacté. En espérant qu'il ne soit pas venu pour rien.

   

   ©️ Jawilsia sur Never Utopia
   

_________________

 
Résistant un jour, Résistant toujours.
La Résistance, c'est une famille. C'est ma famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aliénor
Aliénor


PROFILMessages : 17
RPG
More about me
Armes: Une dague en bronze céleste
Animaux: Un rouge-gorge avec qui elle a appris à communiquer
Objets:

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptyDim 23 Déc - 17:04



❝ Pourparlers ❞


Cyril ft. Aliénor



On me l'avait assuré : certains Résistants ne souhaitaient pas détruire la Colonie. Leurs seuls griefs allaient envers les Dieux. Si la Colonie ne s'opposait pas, ils l'avaient promis, ils nous laisseraient en paix. Malheureusement, certains avaient apparemment attaqués ces Résistants. Et ils avaient riposté en attaquant de nouveau le Camp.

Nous essuyions sans arrêt des raids. Qu'ils soient commandités par leurs "chefs" ou décidés par des Résistants rebelles, peu importe. La Colonie était à bout de souffle. Beaucoup étaient partis, préférant fuir avant de mourir. Ceux qui restaient n'avaient soit nulle part où aller, soit voulait protéger le seul foyer qui les avait jamais accepté. Et tout ça menaçait de partir en fumée.

Et alors, j'aurais échoué.

Je me devais de protéger la Colonie. En m'installant ici, je l'avais juré. Je m'étais attachée à ces demi-dieux. Je détestais les voir partir. Chaque mort était comme un coup de couteau en plein dans le coeur. Ces derniers mois, je n'avais fait que porter ma mission à bout de bras, tentant de sauver les demi-dieux à l'extérieur du Camp avant que les Résistants ne les attrapent et ne les convainquent de se joindre à leur cause. J'étais épuisée, comme le reste de la Colonie.

Alors il avait fallu trouver une solution. Et il fallait la trouver vite. Trouver un nouvel endroit, un nouveau havre de paix où les demi-dieux qui ne souhaitaient pas se battre contre leurs frères et soeurs devenus Résistants ou pour les Dieux pourraient être libres de vivre sans le moindre problème. Sans cette épée de Damoclès permanente. La vie de demi-dieu était déjà assez difficile avec les monstres sans qu'une guerre fratricide n'intervienne. Je m'étais donc jetée corps et âme dans ce projet d'un nouveau lieu pour protéger la progéniture divine.

Mais les dernières rumeurs m'avaient particulièrement intéressée. Certains Résistants voudraient eux aussi vivre en paix, loin des problèmes des Dieux. Et c'était pour cela qu'ils avaient rejoint la Résistance. Plus par envie de vivre en paix que de réellement vouloir un nouvel ordre. Et il fallait que je rencontre l'un d'entre eux. Si je voulais que les Résistants ne cherchent pas les demi-dieux qui disparaitraient de la Colonie, en avoir quelques uns de mon côté serait une aide bienvenue.

J'avais donc fait ma petite enquête. Et j'avais trouvé un nom : Cyril Le Nôtre. Quelques membres de la Colonie m'avaient confirmé qu'il était même le chef de cette faction de demi-dieux dissidente. Je devais le rencontrer. Et puisque c'était un fils de Déméter, même s'il reniait sa mère, j'avais décidé de lui accorder un semblant de confiance. Je lui avais donc envoyé une lettre lui proposant un rendez-vous.

Le jour donné, je me rendis donc à l'entrée de la Colonie. Pour plus de précautions, ne sachant pas s'il viendrait armé ou non, je me transformais en cerisier. J'attendis qu'il arrive, observant les alentours. Enfin, je l'aperçus. Il arrivait, marchant d'un pas assuré mais pas pressé. Il regardait lui aussi autour de lui. Je le scrutais. Il semblait seul. Pas forcément armé. Au pire, je trouverais une parade.

Il s'assit sur une souche de bois et je profitais de ce moment où il était un peu plus vulnérable pour reprendre forme humaine, juste devant lui.

"Cyril ? Merci d'être venu. Je crois qu'il est important qu'on discute."

Je m'approche un peu plus de lui, avec un petit sourire. Je lui tends la main, attendant qu'il la serre :

"Je suis Aliénor. Et je pense qu'ensemble on pourrait sauver des vies."

©️BESIDETHECROCODILE

_________________

Looking for reasons to try, a reason to live or to die.
You were born for the dance not the fight. ▵ ©endlesslove.
won't you come home ?
back to where your heart is ▵



pour plus d'Ali, cliquez ici  Pourparlers (pv Aliénor) 4108432695 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyril Le Nôtre
Cyril Le Nôtre


PROFILMessages : 49
RPG

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptyLun 24 Déc - 14:57

Pourparlers
   Pensif, Cyril regarda autour de lui, assis sur sa souche, et ne put s'empêcher d'admirer la nature sans l'homme pour la détruire. Peut-être que les Dieux ont laissé l'humanité se détruire à petit feu, mais au moins, il devait reconnaître que pour garder des écrins de paix et de sérénité, ils étaient meilleurs que les mortels. Mais bon, ça ne les excusait pas pour autant de leur incompétence et de leur obsolescence...

Alors qu'il réfléchissait, il sentit une présence devant lui, et tourna le regard juste à temps pour voir un cerisier devenir une jeune femme à la peau pâle et aux cheveux noirs comme le bois de cerisier, un air de douceur sur le visage. Une nymphe, songea Cyril, alors qu'elle lui lançait :

Cyril ? Merci d'être venu. Je crois qu'il est important qu'on discute.

Elle lui tendit la main après s'être approchée et reprit d'une voix douce :

Je suis Aliénor. Et je pense qu'ensemble on pourrait sauver des vies.

Cyril marqua un temps d'hésitation avant de serrer franchement la main d'Aliénor, sans pour autant lui broyer les phalanges, puis répondit :

Effectivement, il faut qu'on discute.

Il se leva et lui fit face, la dépassant d'une bonne tête et demi, mais sans se vouloir imposant ; il considérait Aliénor comme quelqu'un qui a droit à la parole, au même titre que lui ou un Résistant ou un mortel lambda, et contrairement à certains, aussi bien à la Résistance que chez KERES, lui était totalement à l'écoute de tous les avis. Y compris ceux qui étaient contraires au sien.

Il pousse un léger soupir, mettant ses mains dans les poches de sa veste, avant de reposer son regard sur la jeune femme et de reprendre :

Déjà... J'aimerais m'excuser. Pas au nom de la Résistance, mais en mon nom propre. J'ai merdé en autorisant l'attaque de la Colonie, ça n'aurait jamais dû arriver. C'est aux dieux et aux dieux seuls que j'en veux, pas à leurs enfants.

Au moins, la chose était claire et posée. Plus qu'à espérer que la discussion avec Aliénor se passe au mieux...
©️ 2981 12289 0

_________________

 
Résistant un jour, Résistant toujours.
La Résistance, c'est une famille. C'est ma famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aliénor
Aliénor


PROFILMessages : 17
RPG
More about me
Armes: Une dague en bronze céleste
Animaux: Un rouge-gorge avec qui elle a appris à communiquer
Objets:

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptyMar 8 Jan - 17:50



❝ Pourparlers ❞


Cyril ft. Aliénor

"Effectivement, il faut qu'on discute." dit-il en me serrant la main.

Cyril se lève et me fait face. Je plante mon regard dans le sien. Depuis le temps, je me suis persuadée que j'arrivais à cerner les gens, ne serait-ce qu'un peu, en observant leur regard. Et celui de Cyril me rassure. Il n'a pas l'air de cacher quoi que ce soit. Ou d'être venu pour me tuer. Ou pour envahir la Colonie.

Je sens mes épaules se détendre un peu alors que le fils de Déméter reprend la parole.

"Déjà... J'aimerais m'excuser. Pas au nom de la Résistance, mais en mon nom propre. J'ai merdé en autorisant l'attaque de la Colonie, ça n'aurait jamais dû arriver. C'est aux dieux et aux dieux seuls que j'en veux, pas à leurs enfants."

Je ne pus retenir un sourire. Pas parce que ce qu'il disait me faisait rire. Ou parce que j'étais heureuse de l'attaque de la Colonie. Loin de là. J'avais vu des demi-dieux que j'avais connu haut comme trois pommes mourir. Certains même que j'étais aller chercher dans leur famille avant que des monstres n'aient le temps de mettre la main sur eux.

J'avais été dévastée de voir cette attaque. Mais pas le temps de s'apitoyer sur leur sort. Ou le mien. Pourtant, entendre ça de la part du leader de la Résistance... Même s'il affirmait ne parler qu'en son nom, cela me rassurait, me mettait un peu de baume au coeur. Et cela me donnait aussi de l'espoir. L'espoir de pouvoir, finalement, sauver quelques uns de mes demi-dieux, de les protéger. Peut-être même pourrions-nous garder la Colonie ?

"Je suis heureuse de l'entendre. Même si je n'approuve pas ce projet de destruction des Dieux. Mais savoir que les demi-dieux seront en sécurité, c'est mon seul but."

Je m'appuyais contre un arbre pour me mettre à l'aise. Cela me permettait aussi de puiser de la force dans l'énergie végétale. Je pris une grande inspiration et décidais de me lancer. Mieux valait ne pas faire traîner les choses. Nous étions assez éloignés des sentinelles mais je préférais ne pas tenter le diable. Qui sait ce qui se passerait pour moi ou Cyril si on le voyait ici, discutant avec moi ? J'en frissonnais d'avance.

"Si tu es sincère, j'ai une proposition à te faire. C'est pour ça que je t'ai demandé de venir : je veux garder les demi-dieux de la Colonie en sûreté. Et je pense que tu pourrais m'y aider. Pas avec le cessez-le-feu, ça, ça ne marche jamais. Mais il y a peut-être un autre moyen..."

©️BESIDETHECROCODILE

_________________

Looking for reasons to try, a reason to live or to die.
You were born for the dance not the fight. ▵ ©endlesslove.
won't you come home ?
back to where your heart is ▵



pour plus d'Ali, cliquez ici  Pourparlers (pv Aliénor) 4108432695 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyril Le Nôtre
Cyril Le Nôtre


PROFILMessages : 49
RPG

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptyJeu 10 Jan - 21:03


 

 
Pourparlers
feat. Aliénor

Droit comme un I, Cyril apportait une attention particulière à Aliénor, qui avait été marquée par l'attaque de la Résistance contre la Colonie. Si beaucoup de Résistants avaient pu dormir sans l'ombre d'un remords à la suite de l'attaque, Cyril avait mis du temps avant de l'accepter et décider de faire amende honorable, veillant par la suite à ne pas retomber dans ce travers. Et pour l'instant, jusqu'à son départ du moins, il avait réussi à s'y tenir, mais l'attentat de KERES avait quelque peu changé la donne.

Il se tourna vers Aliénor, l'observant s'appuyer contre un arbre, et l'écouta attentivement :

Si tu es sincère, j'ai une proposition à te faire. C'est pour ça que je t'ai demandé de venir : je veux garder les demi-dieux de la Colonie en sûreté. Et je pense que tu pourrais m'y aider. Pas avec le cessez-le-feu, ça, ça ne marche jamais. Mais il y a peut-être un autre moyen...

Cyril marqua un temps d'hésitation, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire pour essayer de voir où elle voulait en venir, mais il avait un doute qu'il devait rapidement dissiper avant de discuter de quoi que ce soit. Poussant un soupir, il croisa les bras et répondit d'une voix neutre :

Je suis prêt à aider. Mais avant, j'aimerais être sûr que parmi tes protégés, il n'y a pas des gens issus de KERES qui ne tiennent pas à une discussion avec la Résistance. Je sais que ce groupuscule existe, et il est à mon sens aussi dangereux pour la Résistance que pour la Colonie, je ne tiens pas à ce que d'autres demi-dieux meurent inutilement...

Il ne dirait pas que la Résistance avait connu des pertes et un retrait dont elle aurait pu se passer, pas encore du moins. Mais si Aliénor voulait réellement de son aide, elle condamnerait, elle aussi, ce groupuscule qui semblait des plus instables pour tout le monde...
by NYXBANANA

_________________

 
Résistant un jour, Résistant toujours.
La Résistance, c'est une famille. C'est ma famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aliénor
Aliénor


PROFILMessages : 17
RPG
More about me
Armes: Une dague en bronze céleste
Animaux: Un rouge-gorge avec qui elle a appris à communiquer
Objets:

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) EmptyMer 30 Jan - 16:51



❝ Pourparlers ❞


Cyril ft. Aliénor

Cyril m'écoute attentivement et je sens une pointe d'interrogation briller dans ses yeux. J'ai piqué sa curiosité. Et j'espère qu'il sera assez intéressé par mon idée pour m'apporter son aide. Après tout, avoir le chef de la Résistance dans sa poche serait un réel atout.

"Je suis prêt à aider. Mais avant, j'aimerais être sûr que parmi tes protégés, il n'y a pas des gens issus de KERES qui ne tiennent pas à une discussion avec la Résistance. Je sais que ce groupuscule existe, et il est à mon sens aussi dangereux pour la Résistance que pour la Colonie, je ne tiens pas à ce que d'autres demi-dieux meurent inutilement..."

En entendant ses premiers mots, je sentis mon corps se détendre un peu. J'étais sur la bonne voie. J'esquissais un demi-sourire avant d'entendre la suite. KERES. Alors c'est comme ça qu'ils se faisaient appeler ? Je n'avais fait qu'entendre des rumeurs sur leur existence. Personne à la Colonie ne se ventait de faire partie de ce groupe. Si les résidents du Camp commençaient à vouloir se rebeller contre la Résistance qui leur avait pris des amis, des frères et soeurs, pour beaucoup, ils ne voulaient pas s'abaisser à de telles manigances.

Je plantais mon regard dans celui de Cyril, espérant qu'il croirait en ce que j'allais lui dire :  

"Non. Très franchement, je ne savais même pas comment ils s'appelaient. Je ne pense pas connaître de membres de... KERES. La Colonie ne veut plus de sang, elle veut vivre en paix et ce groupuscule va à l'encontre de ce souhait. Je ne peux pas t'assurer que personne ici n'en fait partie mais pas à ma connaissance, tout au moins."

Je m'arrêtais, lui laissant le temps de digérer les informations, de réfléchir à si ma réponse lui convenait. Je ne pouvais pas être plus sincère, plus honnête. Les mensonges et les manipulations, très peu pour moi. C'était l'apanage des hommes destructeurs et vils. Et j'espérais que, de son côté, Cyril m'épargnerait lui aussi ce genre d'affront. J'étais venue en paix, pour lui faire une offre qui me paraissait convenable pour nos deux camps. Il avait toutes les cartes en main pour ne pas me trahir et me décevoir. A sa charge de se comporter correctement.

Je m'approchais de quelques pas vers lui, pour être sûre qu'aucune oreille indiscrète ne pourrais entendre la suite.

"De toutes façons, si tu m'aides dans mon plan, nous n'aurions plus à nous inquiéter d'eux. J'aimerais trouver un nouveau lieu. Tous ceux qui veulent vivre en paix, ceux de la Colonie comme de la Résistance, pourraient y cohabiter sans se soucier ni de cette guerre, ni des Dieux."

Je l'observais, guettant sa réaction.

©️BESIDETHECROCODILE

_________________

Looking for reasons to try, a reason to live or to die.
You were born for the dance not the fight. ▵ ©endlesslove.
won't you come home ?
back to where your heart is ▵



pour plus d'Ali, cliquez ici  Pourparlers (pv Aliénor) 4108432695 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


PROFIL
RPG

Pourparlers (pv Aliénor) Empty
MessageSujet: Re: Pourparlers (pv Aliénor)   Pourparlers (pv Aliénor) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourparlers (pv Aliénor)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre feuilles et amitié [PV. Aliénore]
» Aliénation (ou Démentation)
» Aliénor Viletta
» Aliénor de Vigneral [Terminée]
» Aberration démentielle du chat aliéné [C - Yûna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Milites Deorum :: RPG ~ Les camps :: La Colonie :: L'entrée du camp-
Sauter vers: